Crypto : Où en est l’arrestation du développeur de Tornado Cash ?

Plus d’une semaine après l’arrestation du développeur présumé de Tornado Cash, la FIOD fait de nouvelles révélations intéressantes.
tornado cash tether
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 20.08.2022 09:30

De nouvelles informations ont été dévoilées concernant l'arrestation du développeur présumé du mixage cryptographique Tornado Cash.

Selon une déclaration obtenue par le groupe de détectives “DeFi Education Fund” sur Twitter, des responsables de l’agence néerlandaise (FIOD) affirment que le développement d’un outil “n’est pas interdit” – mais que si celui-ci a été développé dans l’unique but de commettre un acte criminel, alors des sanctions judiciaires peut être appliquées.

Concernant les préoccupations, le développement d'un outil n'est pas interdit, mais si un outil a été créé dans le seul but de commettre des actes criminels, par exemple, pour dissimuler des flux d'argent criminels, alors la mise en ligne/la mise à disposition d'un outil développé peut être punissable

a déclaré la FIOD

Autrement dit, la FIOD suggère indirectement dans cette déclaration que le protocole de confidentialité Tornado Cash a été créé dans le seul but de dissimuler des fonds crypto obtenus de manière illégale. Si l’on suit le raisonnement de la FIOD concernant leur récente arrestation, il est fort probable que d’autres développeurs soient arrêtés dans les semaines à venir.

Encore trop tôt pour émettre de véritables conclusions ?

Pour rappel, les autorités néerlandaises ont récemment arrêté un développeur de Tornado Cash lors d’une intervention qui s’est déroulée le 12 août 2022 dans le centre-ville d’Amsterdam. Concrètement, la FIOD (Fiscal Information and Investigation Service) l’accuse d’avoir “participé à la dissimulation de flux financiers criminels et d'avoir facilité le blanchiment d'argent.”

Néanmoins, il nous manque encore de précieuses informations pour émettre de véritables conclusions. Est-ce que les fondateurs de Tornado Cash ont un lien direct avec ces activités frauduleuses ? Si oui, le développeur était-il au courant de ces opérations illégales ? D’autres éléments nous seront très certainement dévoilés dans les prochains communiqués de la FIOD.

tornado cash fiod

Par ailleurs, nous avons récemment appris que le développeur arrêté s'appellerait Alexey Pertsey, selon une déclaration de son épouse, Ksenia Malik, réalisée auprès de The Block.

En ce qui concerne Tornado Cash, le protocole a été sanctionné le 8 août 2022 par l’Office of Foreign Assets Control (OFAC), pour avoir aidé de nombreuses organisations criminelles à dissimuler et blanchir leurs fonds frauduleux. Tornado Cash aurait notamment été utilisé par le groupe de cyberhackers nord-coréen Lazarus, après le hack historique de la blockchain Ronin. De ce fait, le Trésor américain a banni le mixeur de leur territoire, en plus de bloquer tous les actifs américains qui s’y trouvent.

Ajouter à cela que de nombreux services cryptographiques ont suivi les États-Unis en bloquant à leur tour l’accès au protocole de confidentialité Tornado Cash.

Il est tout de même important de rappeler que Tornado Cash est un protocole entièrement décentralisé. Cela signifie qu'aucune entité externe n'a réellement le pouvoir de mettre fin aux activités frauduleuses que le mixeur renferme. De ce fait, les groupes de cyberhackers tels que Lazarus sont toujours en mesure d'y transférer librement leurs fonds à des fins illégales, à moins bien sûr que le protocole en lui-même s'arrête de fonctionner.

Trouver votre prochain emploi dans le web3

Articles qui pourraient vous intéresser