Bitcoin : La Centrafrique officialise l’adoption du Bitcoin comme monnaie

L’assemblée nationale centrafricaine a aujourd’hui voté en faveur de l’adoption du Bitcoin comme monnaie nationale officiel.
Centrafrique adoption du Bitcoin

Classée deuxième pays le moins développé du monde, la Centrafrique est le premier pays africain à adopter le Bitcoin comme monnaie officielle.

La loi du 24 avril “régissant la crypto monnaie en République centrafricaine”, visant à officialiser le Bitcoin comme monnaie nationale en Centrafrique à aujourd’hui été unanimement votée par l’Assemblée nationale du pays et promulguée officiellement par le président Faustin Archange Touadéra.

Ce petit pays de 5 millions d’habitants emboîte le pas au Salvador qui, en septembre 2021, est devenu le premier pays du monde à adopter le Bitcoin comme monnaie nationale officielle.

Un Bitcoin porteur d’espoir en Centrafrique

Le Salvador a adopté Bitcoin afin d’aider une économie agonisante et un pays entaché par le trafic de drogue. Bitcoin porte l’espoir d’un redressement économique dans un pays où 70% des habitants n’ont pas même de compte bancaire. Cette décision, bien que critiquée par le FMI (Fonds Monétaire International), ne semble pas avoir empêché une nouvelle adoption du roi des crypto monnaies.

Aujourd’hui, la Centrafrique devient le premier pays africain à adopter officiellement le Bitcoin comme monnaie nationale. L’assemblée du pays a voté unanimement son adoption avec une opposition, ralliée par “l’intérêt supérieur de la nation” . Cette initiative fut présentée par le ministre de l’économie numérique centrafricain, Gourna Zacko et le ministre des finances et du budget Calixte Nganongo.

Dans un pays marqué par une longue guerre civile, ce projet de loi vise un “redressement économique et une consolidation de la paix”. En acceptant les BTC comme moyen de paiement légal au même titre que la monnaie nationale, la République centrafricaine, fait de Bitcoin un outil pour atteindre “la prospérité et la stabilité”.

“Cette démarche place la République centrafricaine sur la carte des plus courageux et visionnaires pays au monde”.

PRÉSIDENT CENTRAFICAIN FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA

Le Bitcoin, un moyen de développement en Centrafrique?

Il semblerait que de plus en plus de pays en voie de développement se penchent sur le Bitcoin pour aider leur économie nationale.

D’abord le Salvador, puis la Centrafrique. Ces pays, ont comme points communs, une paix instable et une économie en mauvaise santé, avec notamment une monnaie nationale dévaluée pour la Centrafrique. Il semblerait donc que Bitcoin soit une alternative pour ces pays, permettant de redynamiser l’économie en permettant à la population d’utiliser une monnaie internationale, décentralisée et qui surtout ne nécessite pas de compte bancaire. Là où l’on sait que la majorité de la population est débancariser.

L’avenir nous dira donc, ce que ce nouvel allié peut apporter à ces pays.

Adoption du bitcoin par la centrafrique
1
0
0
Share 1
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser