ETF Bitcoin : BlackRock et VanEck répondent aux derniers commentaires de la SEC

Quelques heures avant l’approbation potentielle des ETF Bitcoin Spot par la SEC, les géants BlackRock et VanEck remettent leurs derniers formulaires S-1 modifiés pour couvrir certains aspects techniques.
blackrock vaneck sec etf bitcoin
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

BlackRock et VanEck déposent des formulaires S-1 modifiés :

  • BlackRock et VanEck ont déposé des formulaires S-1 modifiés pour leurs demandes d'ETF Bitcoin.
  • Ces modifications font suite aux commentaires finaux de la Securities and Exchange Commission (SEC).
  • Les changements mineurs comprennent des précisions sur l'insolvabilité des participants autorisés et des contreparties commerciales.

Dernières précisions avant une potentielle approbation

Les gestionnaires d’actifs BlackRock et VanEck ont récemment soumis des formulaires S-1 modifiés pour leurs ETF Bitcoin au comptant, en réponse aux commentaires finaux de la SEC.

Ces ajustements, bien que mineurs, sont significatifs pour l'avancement des demandes. Ils incluent notamment des éclaircissements sur les conséquences potentielles de l'insolvabilité des participants autorisés (AP) ou des contreparties commerciales dans le trading de Bitcoin.

Ces derniers mettent également en lumière les éventuels conflits d'intérêts que ces problèmes pourraient engendrer, ainsi que des avertissements pour les investisseurs potentiels concernant les risques liés à la liquidité.

La guerre des frais déclarée entre les candidats pour l’ETF Bitcoin

Un aspect notable des formulaires modifiés est la présentation des structures de frais, un élément clé pour attirer les investisseurs. On retrouve notamment Bitwise qui offre le taux fixe le plus bas à 0,24%, dont 0 % sur les 6 premiers mois. Ark/21Shares et VanEck, de leur côté, suivent de près avec des frais de 0,25%, et BlackRock avec 0,3%.

Grayscale, quant à lui, a récemment annoncé réduire ses frais en passant de 2 % à 1,5 %

L'analyste Eric Balchunas, spécialisé dans les ETF chez Bloomberg, a souligné que le court intervalle de 24 heures, durant lequel les formulaires ont été déposés, les commentaires de la SEC reçus, et les nouvelles versions des formulaires soumises, démontre l'engagement de toutes les parties concernées à avancer rapidement sur ce projet.

Articles qui pourraient vous intéresser