Bitcoin : Grayscale proposera des frais de 1,5 % pour son ETF

Alors que la décision de la SEC concernant l’approbation ou le refus des ETF Bitcoin se rapproche, les acteurs du marché, y compris Grayscale, ajustent stratégiquement leurs tarifications pour leur produit d’investissement.
frais etf bitcoin grayscale
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Grayscale réduit ses frais pour son ETF Bitcoin Spot :

  • Grayscale réduit ses frais de gestion de 2% à 1,5% pour son ETF Bitcoin proposé.
  • La société de gestion d'actifs ajoute des participants autorisés comme Jane Street et Virtu.
  • Les frais ont été ajustés après une étude approfondie des produits similaires et des ETF basés sur le Bitcoin à travers le monde.

Grayscale réduit les frais de son ETF Bitcoin Spot

Dans une récente modification de son dossier S3, Grayscale, l’un des plus grands gestionnaires d’actifs dans le monde, a décidé de réduire ses frais de gestion pour son ETF Bitcoin Spot, en passant de 2% à 1,5%.

Pour rappel, Grayscale souhaite transformer son véhicule Bitcoin actuel, le Grayscale Bitcoin Trust ou “GBTC”, en un ETF au comptant.

Par ailleurs, dans son dossier, Grayscale a également intégré de nouveaux participants autorisés (PA), tels que Jane Street, Virtu, Macquarie Capital et ABN AMRO Clearing.

Une “guerre des frais” entre les demandeurs d'ETF

Dans un entretien, Michael Sonnenshein, PDG de Grayscale Investments, a expliqué la logique derrière l'ajustement des frais. Selon lui, cette décision a été prise après une analyse des frais pratiqués par des produits similaires à l'échelle mondiale, notamment des ETF basés sur le spot et les futures.

“Nous avons effectué de nombreuses recherches pour évaluer les frais d'offres de produits similaires, y compris les ETF au comptant et à terme dans des zones géographiques du monde entier qui ont déjà ouvert l'accès au bitcoin via le wrapper ETF”

a déclaré Michael Sonnenshein

Sonnenshein a souligné que cette étude a aidé Grayscale à mieux positionner son ETF dans un marché concurrentiel.

En comparaison, d'autres acteurs du marché comme BlackRock ont annoncé des frais initiaux de 0,20%, tandis que Ark 21Shares n'appliquera aucuns frais de gestion les 6 premiers mois, pour ensuite passer à 0.25 %.

Cela indique une tendance à la “guerre des frais” parmi les nouveaux émetteurs d'ETF aux États-Unis, chacun cherchant à attirer les investisseurs en proposant des frais compétitifs.

Articles qui pourraient vous intéresser