Bitcoin : Un sénateur mexicain invite à l’adoption du BTC

Une sénatrice mexicaine a déposé un projet de loi visant à l’adoption du Bitcoin (BTC) comme monnaie légale au Mexique.
Bitcoin monnaie mexique
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 07.08.2022 20:32

Malgré un climat institutionnel plutôt hostile envers l'écosystème des crypto monnaies, la sénatrice mexicaine Indira Kempis Martinez suggère l'adoption du Bitcoin (BTC) comme monnaie légale et invite les parlementaires à se positionner rapidement sur le sujet.

Pour y parvenir, elle a soumis un projet de loi au Congrès de l'Union, l'organe dépositaire du pouvoir législatif fédéral du Mexique. Celui-ci prévoit la modification de l'article 2 de la loi monétaire des Etats-Unis du Mexique avec l'ajout d'un alinéa “Le Bitcoin (BTC) sera considéré comme monnaie légale dans la république du Mexique”.

Renforcer l'inclusion financière grâce au BTC

Bitcoin monnaie Mexique
Principales banques mexicaines

Si Indira Kempis Martinez soutient autant les crypto monnaies, c'est parce qu'elle est convaincue qu'il s'agit d'un moyen de renforcer l'inclusion financière dans le pays. Améliorer et renforcer l'inclusion financière est un objectif poursuivi par le gouvernement mexicain depuis de nombreuses années.

Comme souvent, les pays d'Amérique latine sont confrontés à des problèmes d'accès aux services bancaires et financiers. Concernant le Mexique, elle souligne que plus de la moitié de la population n'a pas de compte d'épargne.

Indira Kempis Martinez pointe notamment le manque de confiance de la population envers les institutions bancaires. Elle envisage le Bitcoin comme une alternative, une monnaie complémentaire qui permettrait d'inclure les “exclus” du système financier traditionnel.

Elle a déclaré en public :

“Il est évident pour moi que l’exclusion financière est l’un des problèmes majeurs que peu d’entre nous ont résolu avec des solutions viables. Ce type de technologie nous permet de développer une alternative pour que des millions d’individus puissent participer au système financier””

Indira Kempis Martinez, sénatrice mexicaine

“Le bitcoin (BTC) doit être reconnu comme ayant cours légal au Mexique, car s’il ne l’est pas, et si nous ne faisons pas le même choix qu’au Salvador, il est extrêmement difficile d’agir. Maintenant que je participe à la politique, je cherche à la promouvoir.”

Indira Kempis Martinez, sénatrice mexicaine

Malgré son coup de force, il est probable que le gouvernement mexicain ne l'entende pas de la même oreille. En effet, le gouvernement mexicain ainsi que la Banque centrale du Mexique ont récemment interdit aux institutions financières d'échanger ou d'offrir des services basés sur des crypto monnaies comme Bitcoin (BTC) – et comme l'avait aussi fait la Banque centrale d'Argentine.

Les parlementaires devraient rapidement examiner son projet de loi et décider (ou non) de suivre la voie du Salvador en donnant cours légal au Bitcoin (BTC).

Articles qui pourraient vous intéresser