Découvrez l'univers crypto en profondeur

Investir dans les cryptomonnaies avec la méthode DVA (Dollar Value Averaging)

Lorsque l’on parle d’investissement, que ce soit en bourse ou dans le marché des cryptomonnaies, on recommande souvent de ne pas investir tout son capital disponible en une seule fois. Une phrase très connue et répétée souvent est d’ailleurs « Time in the market beat timing the market ». Il est en effet difficile de savoir si on est sur un point bas de marché ou non.

C’est pour cela qu’une des méthodes les plus rentables et appréciées des plus gros investisseurs est le DCA (Dollar Cost Averaging, retrouvez un article complet sur le DCA ici), qui consiste à investir la même somme chaque mois sans regarder les cours. Cependant, cette méthode peut être améliorée, et certains investisseurs préfèrent se tourner vers une gestion alternative nommée DVA (Dollar Value Averaging).

Qu’est-ce que le DVA et comment l’appliquer

Le DVA, tout comme le DCA, consiste à investir à intervalle régulier dans le marché. Cependant, cette approche est un peu moins passive puisque les montants investis changent à chaque fois. Pour appliquer cette technique, il faut faire deux choses en tout premier lieu :

  • Se fixer un objectif de gains (par exemple : je souhaite avoir l’équivalent de 30 000 dollars en Bitcoin au bout de 2 ans d’investissements).
  • Estimer le rendement annuel moyen de l’actif sur lequel on investit (par exemple : j’estime que le rendement du Bitcoin sera de 100% annuel dans les prochaines années, soit 8.3% mensuel).

On adaptera ensuite son investissement mensuel selon ses objectifs. Dans notre exemple, l’investissement mensuel théorique est de 450 dollars :

Calculatrice d’intérêts composés du site financer.com

Selon les objectifs fixés, mon portefeuille devrait être à 450$ + 450$ * 8.3% au bout du premier mois, soit environ 487$. Imaginons maintenant trois scénarios :

  • Le Bitcoin a moins performé que prévu et mon portefeuille est à 387$, soit 100$ de moins que ma prévision. J’ajoute alors un investissement de 550$ pour le mois suivant.
  • Le Bitcoin a plus performé que 8.3%, et mon portefeuille est à 587$, soit 100$ de plus que ma prévision. J’investis donc seulement 350$ pour le mois suivant.
  • Le Bitcoin a connu un rallye exceptionnel ce mois et mon portefeuille est à 987$. Je retire alors de mon wallet 50€ et je n’ajoute pas d’argent pour le mois suivant.

Dans les 3 cas, mon portefeuille est à 937€. Cela permet d’investir plus lorsque le prix est intéressant, et d’investir moins, voir de vendre, lorsque le prix est trop élevé.

Simulation de la stratégie DVA sur la cryptomonnaie Bitcoin et comparaison avec le DCA

Maintenant que le concept est plus clair, voyons si notre exemple est bénéfique ou non lors des dernières années, comparé à un simple DCA mensuel. Même objectif que dans l’exemple : 30 000$ en 2 ans, et donc un investissement théorique de 450$ par mois.

DVA BTC finance
DVA 2 ans BTC : objectif environ 30k$ et anticipation 100% de hausse annuelle

L’investissement DVA sur cette période permet d’avoir à peu près le même gain qu’en DCA, mais en investissant moins grâce aux ventes réalisées lors des points hauts. Un des désavantages du DVA est qu’il faut avoir des liquidités de côté en cas de grosse correction pour pouvoir acheter beaucoup à ce moment-là. Cependant, les besoins en liquidités ne doivent pas forcément sortir de la poche de l’investisseur. Par exemple, l’investissement de juin 2021 est de 10 000$, mais il y a eu bien assez de ventes les mois précédents pour reprendre ces fonds directement sur le portefeuille crypto. La performance est au final un peu meilleure sur le DVA pour cette période de temps.  

Imaginons maintenant la même stratégie pendant toute la durée du bearmarket, de l’automne 2018 jusqu’à maintenant. L’objectif est toujours le même, 30 000$ en Bitcoin, mais en 3 ans cette fois-ci. L’investissement théorique est de 150$/mois :

DVA cryptomonnaie bitcoin
DVA 3 ans BTC : objectif environ 30k$ et anticipation 100% de hausse annuelle

Sur cette période de temps plus élargie, le DVA est bien meilleur que le DCA car on profite encore plus de la volatilité du marché crypto pour revendre lors des points hauts et acheter lors des corrections. A la fin, un investisseur en DVA a plus de BTC en portefeuille, a investi 5 fois moins, et a donc une performance bien meilleure qu’un investisseur effectuant un simple DCA.

L’investissement DVA en crypto : risques et avis

L’investissement DVA qui connaît une popularité croissante dans le marché actions, fonctionne encore plus sur le marché cryptomonnaie. Cependant, il est préférable de l’appliquer uniquement sur le Bitcoin et non sur les autres cryptos qui sont beaucoup trop volatiles. Les performances sont très intéressantes, quels que soient les objectifs fixés et le pourcentage de hausse anticipé. Néanmoins, il faut reconnaître que cette méthodologie n’est pas faite pour tout le monde et comporte des risques.

En effet, si le début de DVA se fait sur un top de marché, les sommes à investir vont être très importantes pendant les premiers mois. Il faut alors avoir assez de liquidité de côté pour pouvoir continuer d’appliquer la méthode, ce qui n’est pas le cas de la plupart des investisseurs qui ont un budget fixe mensuel. La psychologie rentre en jeu et il faut réussir à mettre ses émotions de côté. Il n’est pas facile d’investir 4 fois la somme théorique mensuelle lorsque le marché chute fortement et que les mauvaises nouvelles font la Une des médias…

Pour conclure, l’investissement en DVA est plus performant que le DCA, mais demande aussi plus de rigueur, plus de temps et comporte plus de risques. En réalité les 2 méthodes sont très bonnes puisque les deux se basent sur un investissement régulier et « obligatoire » quel que soit le cours du marché.

Dernière parenthèse, nous n’avons pas abordé le cas de la fiscalité dans cet article, mais vous devez être capable en DVA comme en DCA d’expliquer à l’administration fiscale chacun de vos investissements.