Ethereum : Vitalik Buterin veut intégrer des zk-EVM sur la première couche d’Ethereum

Vitalik Buterin souhaite l’intégration de machines virtuelles Ethereum à preuve à divulgation nulle de connaissance (zk-EVM) dans la première couche d’Ethereum pour accélérer la vérification de la blockchain, sans sacrifier la sécurité ni la décentralisation.
vitalik buterin zk-evm ethereum
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 31.07.2023 20:09

Le cofondateur d'Ethereum, Vitalik Buterin, exprime son souhait de mettre en place des machines virtuelles Ethereum à preuve à divulgation nulle de connaissance (zk-EVM) au sein de la première couche d'Ethereum. L'objectif est d'accélérer le processus de vérification sur la blockchain principale. Selon Buterin, cette intégration pourrait être réalisée sans sacrifier la décentralisation et la sécurité. Les zk-EVM offrent la possibilité d'exécuter des contrats intelligents directement sur la blockchain, en utilisant des preuves ZK.

Ethereum a été conçu dans une optique de philosophie multi-client pour garantir la décentralisation au niveau du protocole. En ajoutant les zk-EVM à la première couche d'Ethereum, un troisième type de client serait créé, en plus des clients “consensus” et “exécution” existants. Le client de consensus utilise la preuve d'enjeu pour assurer un accord entre les nœuds du réseau, tandis que le client d'exécution gère les nouvelles transactions diffusées sur le réseau, les exécute au sein de la machine virtuelle Ethereum standard et conserve une copie de l'état actuel de la blockchain.

Buterin a évalué les avantages et les inconvénients de considérer la couche 1 comme une “chambre de compensation”, en transférant presque toutes les activités vers les couches 2. Il a expliqué que les zk-EVM devraient être “ouverts”, permettant à différents clients d'avoir des implémentations zk-EVM distinctes. Chaque client attendrait une preuve compatible avec sa propre implémentation avant d'accepter un bloc comme étant valide. Cette approche maintient le paradigme “multi-client” et favorise le développement de nouveaux clients, renforçant ainsi la décentralisation d'Ethereum à la couche de base.

Polygon, une plateforme de mise à l'échelle de la couche 2 d'Ethereum, a réalisé des avancées significatives avec son zk-EVM. Le 27 mars, elle a rendu son zkEVM open-source sur le réseau principal de Polygon, promettant de réduire les coûts de transaction et d'augmenter le débit des déploiements de contrats intelligents. D'autres acteurs tels que StarkWare, ConsenSys, Scroll, zkSync et Immutable travaillent également sur des solutions de mise à l'échelle zkEVM similaires.

Articles qui pourraient vous intéresser