Les entreprises crypto du Royaume-Uni interdites des services bancaires ?

Les entreprises de cryptomonnaies au Royaume-Uni font face à des difficultés pour accéder aux services bancaires ce qui met en péril l’ambition du gouvernement de faire du pays un centre mondial pour les cryptomonnaies.
UK Royaume Uni Banques Crypto
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités
Les entreprises de cryptomonnaies au Royaume-Uni font face à des difficultés pour accéder aux services bancaires, selon un rapport de Bloomberg, ce qui met en péril l’ambition du gouvernement de faire du pays un centre mondial pour les cryptomonnaies.

Les entreprises de crypto du Royaume-Uni ont du mal à accéder aux services bancaires, selon des sources citées par Bloomberg. Les rares banques encore prêtes à travailler avec ces entreprises exigerait plus de documentation et des informations détaillées sur la surveillance des transactions de leurs clients. Les entreprises de crypto font face à des défis tels que des demandes de compte rejetées, des comptes gelés et une quantité considérable de paperasse à traiter. Ces difficultés ont apparemment incité certaines entreprises de crypto à exprimer leurs préoccupations au gouvernement du Premier ministre Rishi Sunak.

Ces défis semblent contredire l'ambition de Sunak de favoriser l'innovation fintech et de transformer le Royaume-Uni en un hub de la cryptomonnaie. Tom Duff-Gordon, vice-président de la politique internationale chez Coinbase, a déclaré à Bloomberg que la réaction des banques britanniques semble être plus aiguë que celle de leurs homologues européens. Il a expliqué que l'initiative de l'Union européenne pour établir un cadre pour les actifs numériques rendrait apparemment les banques d'autres pays plus accueillantes envers les entreprises de crypto.

Le comité parlementaire européen a approuvé la législation sur les marchés d'actifs cryptographiques (MiCA) en octobre 2022, une étape importante depuis son introduction en septembre 2020, avec le vote final prévu pour ce mois-ci. Selon les données de PitchBook, les investissements en capital-risque dans les entreprises d'actifs numériques ont chuté de 94 % à 55 millions de dollars au Royaume-Uni en 2023, tandis que d'autres pays européens ont enregistré une augmentation de 31 %. Face à ces défis, les entreprises de crypto se tournent apparemment vers des prestataires de services de paiement tels que BCB Payments et Stripe pour maintenir leurs opérations au Royaume-Uni à flot.

En mars, HSBC Holdings et Nationwide Building Society ont rejoint la liste croissante des banques britanniques qui ont renforcé leurs restrictions sur les actifs numériques en interdisant l'achat de cryptomonnaies par carte de crédit pour les clients de détail. En même temps, CryptoUK, une association commerciale autorégulatrice, aurait proposé de former une “liste blanche” comprenant des entreprises enregistrées dans le pays en réponse aux banques qui limitent ou interdisent les transactions avec des entreprises de crypto. CryptoUK a exprimé des inquiétudes quant à cette tendance, déclarant que “nous croyons qu'une action gouvernementale est maintenant justifiée.

Articles qui pourraient vous intéresser