Régulation : Kim Kardashian se fait sanctionner par la SEC

Kim Kardashian est condamnée par la SEC à une amende de 1,26 million de dollars pour une publicité crypto sur son compte Instagram.
Kim Kardashian condamnée par la SEC

Dernière modification effectuée le 01.12.2022 20:34

L’influenceuse américaine Kim Kardashian a été sanctionnée par la SEC pour avoir fait la promotion d’actifs crypto sans révéler qu’elle a perçu un somme pour le service rendu.

La star de la télé-réalité américaine, Kim Kardashian, est accusée par la SEC (Securities and Exchange Commission) de violer la loi sur la promotion des crypto monnaies. L’influenceuse a été épinglée pour avoir fait la publicité des jetons EMAX tout en cachant à ses abonnées la somme qu’elle a reçue en contrepartie. L’ancienne compagne du rappeur Kanye West écope d’une amende salée.

1,26 million de dollars d’amende pour Kim Kardashian

Kim Kardashian doit payer une amende imposée par la SEC

Pour avoir caché un paiement de 250 000 dollars, Kim a dû accepter de payer 1,26 million de dollars d'amende. Les faits remontent en juin 2021, sur son compte Instagram, Kim Kardashian écrit : « Vous aimez les cryptos ??? Ce n’est pas un conseil financier, mais je partage avec vous ce que mes amis viennent de me dire sur le jeton EthereumMax ! »

Le montant reçu d’EthereumMax pour cette publicité n'a jamais été divulgué sur son compte. Pour Gurbir Grewal, cette omission volontaire est une violation de la loi. Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, le directeur de la Division of Enforcement de la SEC explique que :

« Les lois fédérales sur les valeurs mobilières stipulent clairement que toute célébrité ou autre personne qui fait la promotion d’un titre d’actif cryptographique doit divulguer la nature, la source et le montant de la rémunération qu’elle a reçue en échange de la promotion ».

Après avoir constaté les faits, la SEC inflige une amende de 1,26 million de dollars à l’influenceuse. Ladite amende est composée d’une pénalité de 1 million de dollars et d’un redressement de 260 000 dollars qui représentent le montant reçu d’EthereumMax en plus d'intérêts. Kardashian se verra également interdire de publier des contenus sur des actifs crypto pendant une période de trois ans.

Un recours collectif

La société de services financiers Morning Consult révèle que la publication de Kardashian à propos d'EthereumMax a touché près de 54 millions d’adultes américains. En deux semaines, le jeton EMAX perd 96% de sa valeur.

En janvier 2022, les investisseurs déposent un recours collectif contre Kardashian et toutes les autres célébrités ayant participé à la promotion d’EthereumMax. Ils leur reprochent ainsi qu’aux fondateurs d’avoir fait gonfler artificiellement le cours de la crypto monnaie.

Kim Kardashian coopère avec la SEC pour éviter des complications du dossier

La vedette de la télé-réalité accepte de coopérer du début jusqu’à la fin de l’enquête et ne s’oppose pas aux sanctions imposées par la SEC. Selon un de ses avocats, « Elle veut mettre cette affaire derrière elle afin d’éviter un conflit à rallonge. L’accord trouvé avec la SEC lui permet de faire cela et d’aller de l’avant avec ses nombreux projets entrepreneuriaux. ».

Articles qui pourraient vous intéresser