Hack GDAC : l’exchange crypto sud-coréen piraté pour près de 13 millions de dollars

La bourse a déclaré que les pirates ont transféré les actifs de crypto depuis un hot wallet vers un portefeuille non identifié
hack gdac exchange sud coree
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 11.04.2023 13:42

La bourse de crypto monnaies sud-coréenne Gdac a été piratée pour près de 13 millions de dollars dimanche 9 avril, a annoncé la société. Les pirates ont transféré près de 23% des avoirs en garde de Gdac, soit près de 13 millions de dollars de crypto, depuis le hot wallet de Gdac vers un portefeuille non identifié.

Les hackers ont volé près de 61 bitcoins (BTC), 350,5 ethers (ETH), 10 millions de tokens WEMIX et 220 000 USDT. GDAC a annoncé avoir suspendu ses services de retrait et de dépôt depuis l'incident et a signalé l'incident à la Korea Internet and Security Agency et à la Financial Intelligence Unit. La bourse a également demandé à d'autres bourses de cryptomonnaies de bloquer les transactions entrantes en provenance d'adresses suspectes et travaille à la récupération des fonds.

GDAC n'a pas fourni de date précise pour la reprise des dépôts et retraits, invoquant la nécessité d'enquêter et de résoudre en profondeur les problèmes de sécurité qui ont conduit à la violation de ses process de sécurité.

Des piratages de plus en plus fréquents dans l'écosystème Web3

Au cours des 15 à 18 derniers mois, les plates-formes de crypto ont subi quelques piratages et exploitations notables. Le plus important a été le piratage du bridge Ronin d'Axie Infinity, qui a subi un piratage de 625 millions de dollars l'année dernière. Dimanche, le protocole de finance décentralisée Sushi a été exploité pour 3,3 millions de dollars.

Plus d'infos 👉 SushiSwap : une faille entraîne 3,3 millions de dollars de perte

Les piratages de cryptomonnaies sont en augmentation, avec 3,8 milliards de dollars d'actifs volés par des acteurs illicites l'année dernière, la plus grande perte annuelle de l'histoire de la crypto, selon la société d'analyse onchain Chainalysis.

Les piratages soulignent l'importance de la sécurité dans l'espace de la crypto et les plateformes sont invitées à mettre en place des mesures de sécurité plus strictes pour protéger les avoirs de leurs utilisateurs.

Articles qui pourraient vous intéresser