Elon Musk et de nombreux acteurs majeurs réagissent à la fake news ETF Bitcoin de la SEC

Les acteurs majeurs du monde des crypto monnaies réagissent après une publication erronée de la SEC sur l’approbation des ETF Bitcoin Spot.
elon musk xai intelligence artificielle
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités
  1. Une publication non autorisée sur le compte X de la SEC a prétendu à tort que les ETF Bitcoin Spot avaient été approuvés, provoquant un tollé dans l'industrie crypto.
  2. Les dirigeants et analystes crypto ont exprimé leur frustration et leur critique sur X, remettant en question la fiabilité et la gestion de la SEC.
  3. Certains ont douté de la théorie du piratage, suggérant que le post pourrait avoir été publié prématurément par erreur.

L'industrie des crypto monnaies a été secouée mardi après qu'une publication non autorisée sur le compte officiel X de la SEC a faussement annoncé l'approbation des ETF Bitcoin Spot. Cet incident a rapidement attiré l'attention de plusieurs leaders du secteur des cryptomonnaies, qui ont exprimé leur mécontentement et leurs critiques sur X.

Critiques et appels à la responsabilité

Tyler Winklevoss, co-fondateur de Gemini, a accusé la SEC de nuire aux investisseurs américains et a appelé à la responsabilisation de l'agence. De son côté, Brad Garlinghouse, PDG de Ripple et poursuivi par la SEC en 2020, a suggéré que l'agence devrait enquêter sur elle-même. Michael Saylor, co-fondateur de MicroStrategy, a ironiquement commenté que “Bitcoin sera la seule chose approuvée deux fois par la SEC.

Paul Grewal, directeur juridique de Coinbase, impliqué dans une bataille juridique avec la SEC, a exprimé sa frustration de manière voilée. D'autres acteurs, comme Edward Snowden, se sont directement attaqués au président de la SEC, Gary Gensler (les tweets ont depuis été supprimés).

De son côté, Elon Musk, fondateur de Tesla et propriétaire de la plateforme X, en a profité pour remettre le DOGE (DogeCoin) sur le devant de la scène avec une blague sur le potentiel mot de passe utilisé par la SEC :

L'analyste spécialisé, Eric Balchunas, estime que le tweet a bien été rédigé par la SEC, même dans le cas où il aurait été publié en avance par le hacker. Il envisage également que les ETFs Bitcoin Spot seront tout de même acceptés dès ce mercredi par la SEC.

Articles qui pourraient vous intéresser