Bitcoin : L’Administration Biden propose une taxe de 30% sur le mining crypto

La proposition de la Maison-Blanche d’une taxe de 30% sur l’électricité utilisée par les mineurs de Bitcoin rencontre une forte opposition de l’industrie, craignant des conséquences environnementales et économiques négatives.
biden tax electricite mining
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 10.10.2023 17:40

L'administration Biden a proposé une taxe de 30% sur le coût de l'électricité utilisée par les opérations de mining Bitcoin dans le but de répondre aux “coûts économiques et environnementaux“. Si elle est adoptée, la taxe d'accise sur l'énergie de l'exploitation minière des actifs numériques (DAME) serait introduite progressivement, le Conseil des conseillers économiques de la Maison-Blanche (CEA) déclarant qu'elle inciterait les entreprises à mieux prendre en compte les impacts de leurs activités sur la société. La taxe devrait générer 3,5 milliards de dollars de recettes au cours de la prochaine décennie.

La forte opposition de l'industrie à la proposition

Les entreprises de mining Bitcoin ont exprimé leurs inquiétudes concernant la taxe proposée, la considérant comme une tentative de marginaliser la crypto monnaie. Riot, une importante entreprise publique de mining Bitcoin, a critiqué la proposition, soutenant que les États-Unis devraient être à la pointe du développement du réseau Bitcoin.

Le PDG de Marathon Digital, Fred Thiel, a également exprimé sa désapprobation, suggérant que le plan de l'administration Biden vise davantage à éliminer la crypto qu'à prendre des mesures significatives sur le changement climatique. Thiel soutient que la taxe pourrait pousser les opérations minières à l'étranger, où elles utiliseraient probablement des sources d'énergie générées par des combustibles fossiles. À titre d'exemple, il a cité qu'avant l'interdiction du minage de crypto en Chine, les deux tiers de la production d'électricité pour le minage de Bitcoin provenaient du charbon, selon l'Agence internationale de l'énergie.

core scientific contrats hebergement

Le débat sur l'impact environnemental

La Maison-Blanche a reconnu les préoccupations concernant la délocalisation potentielle des opérations minières vers des pays ayant une production d'énergie plus polluante, citant des exemples où d'autres pays ont restreint ou interdit l'exploitation minière de crypto. Cependant, Thiel a fait référence au rapport du quatrième trimestre 2022 du Bitcoin Mining Council, qui affirme que l'exploitation minière de Bitcoin ne représente que 0,17% de la production d'énergie mondiale. En comparaison, les données de l'US Energy Information Administration indiquent que l'éclairage résidentiel et les téléviseurs consomment légèrement plus de kilowatt-heures d'électricité que les opérations de mining de crypto monnaies aux États-Unis.

Les conséquences économiques potentielles pour l'industrie

Thiel soutient en outre que la taxe proposée pourrait entraîner la disparition de nombreuses entreprises de minage de crypto monnaies. Il a expliqué que l'ajout d'une taxe de 30% aux opérations de mining affecterait gravement leur rentabilité, les rendant potentiellement non rentables et les fermant effectivement.

La taxe sur le minage de crypto monnaies a été initialement présentée comme une proposition budgétaire le 9 mars. Selon un document du département du Trésor, la période de mise en œuvre durerait trois ans, la taxe commençant à 10% et augmentant de 10 points chaque année suivante.

Trouver votre prochain emploi dans le web3

Articles qui pourraient vous intéresser