Le vote POUR de Gary Gensler a permis l’approbation des ETF Bitcoin Spot

Malgré l’approbation des ETF Bitcoin Spot par la SEC grâce à son vote, Gary Gensler réaffirme sa position sceptique sur les crypto monnaies.
gensler congres eth sec
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités
  1. Gary Gensler, président de la SEC, clarifie que l'approbation des ETF Bitcoin Spot ne constitue pas un endossement du bitcoin ou un changement de perspective sur les crypto monnaies.
  2. La décision de la SEC fait suite à un jugement de trois juges d'un tribunal de D.C. qui a contraint la SEC à réexaminer une demande d'ETF Bitcoin Spot de Grayscale Investments.
  3. Gensler, bien qu'ayant voté POUR, souligne que cette approbation ne doit pas être interprétée comme une acceptation des normes de cotation pour les actifs crypto ni comme une validation de la conformité des participants du marché des cryptomonnaies avec les lois fédérales sur les valeurs mobilières.

Gary Gensler, président de la Securities and Exchange Commission, a déclaré mercredi que, bien que l'agence ait approuvé les ETF Bitcoin Spot, cela ne signifie pas qu'elle endosse le Bitcoin. Cette approbation intervient après une décision judiciaire exigeant que la SEC réexamine une demande d'ETF Bitcoin au comptant de Grayscale Investments. Pourtant, en observant le dossier de plus près, le vote POUR de Gary Gensler, a été crucial afin d'approuver les ETFs.

En effet, Gensler, Peirce et Uyeda ont voté pour approuver les ETF Bitcoin au comptant, tandis que Jaime Lizárraga et Crenshaw ont voté contre, permettant une approbation après une victoire 3-2 du vote POUR.

Position ferme de Gary Gensler sur la crypto

Gary Gensler a affirmé que l'approbation des ETF Bitcoin Spot “ne doit en aucun cas signaler la volonté de la Commission d'approuver des normes de cotation pour les actifs crypto.” Il a ajouté que cela ne reflète pas non plus les vues de la Commission sur le statut d'autres actifs cryptographiques en vertu des lois fédérales sur les valeurs mobilières, réitérant que la majorité des actifs cryptographiques sont des contrats d'investissement et donc soumis à ces lois.

Gensler a également souligné que l'approbation ne signifie pas que la SEC endosse le Bitcoin. Il a conseillé aux investisseurs de rester prudents face aux risques associés au bitcoin et aux produits dont la valeur est liée à la crypto monnaie. Les ETF Bitcoin Spot offriront certaines protections, notamment en exigeant des sponsors de fournir des divulgations complètes et équitables, et seront sur des bourses réglementées conçues pour prévenir la fraude et la manipulation.

Réactions des commissaires de la SEC

Hester Peirce et Mark Uyeda, commissaires républicains de la SEC, ont soutenu les approbations, mais ont exprimé des préoccupations quant à l'approche analytique de la Commission. Caroline Crenshaw, commissaire démocrate, a émis une dissidence, soulignant les risques de fraude et de manipulation dans les marchés spot du bitcoin et leurs impacts potentiels sur d'autres produits du marché.

Articles qui pourraient vous intéresser