La procureure générale étend le procès contre DCG et triple l’ampleur de la fraude à $3 milliards

Le procès en crypto monnaie s’intensifie à New York, avec des accusations de fraude portées à plus de 3 milliards de dollars contre le Digital Currency Group et associés.
Barry Silbert grayscale
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités
  1. La procureure générale de New York, Letitia James, a élargi son procès contre Digital Currency Group, accusant une fraude de plus de 3 milliards de dollars.
  2. Le procès initial visait le programme Gemini Earn pour avoir induit en erreur les investisseurs avec des promesses de rendements élevés, entraînant des pertes de plus d'un milliard de dollars.
  3. Plus de 230 000 investisseurs seraient affectés, poussant Letitia James à réclamer plus de 3 milliards de dollars en restitution pour les victimes de cette fraude étendue.

La procureure générale de New York, Letitia James, a marqué un tournant décisif dans l'affaire crypto du titan DCG en élargissant considérablement son action en justice contre Digital Currency Group et d'autres accusés dans le secteur. Initialement axé sur une fraude présumée d'un milliard de dollars impliquant le programme Gemini Earn, ce procès prend une nouvelle ampleur avec des allégations désormais estimées à plus de 3 milliards de dollars.

Un coup de filet élargi

En octobre, Letitia James avait engagé des poursuites contre Digital Currency Group de Barry Silbert, sa filiale Genesis Global Capital, et Gemini Capital, dirigé par les jumeaux Cameron et Tyler Winklevoss. L'accusation portait sur la perte de plus d'un milliard de dollars par les investisseurs, trompés par les promesses de rendements élevés du programme Gemini Earn.

Depuis, de nouvelles plaintes d'investisseurs ont révélé une fraude plus complexe et étendue, touchant également ceux ayant investi directement dans Genesis.

Vers une restitution de plus de 3 milliards de dollars

Face à l'ampleur des dégâts, La procureure générale de New York vise désormais à obtenir plus de 3 milliards de dollars de restitution pour les plus de 230 000 investisseurs lésés.

Articles qui pourraient vous intéresser