La Fondation Near déploie $40 millions pour mettre fin au stablecoin USN

La Fondation Near prévoit $40 millions pour mettre fin au stablecoin algorithmique USN de Decentral Bank de façon contrôlée et transparente.
Near USN
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Bien que natif de l'écosystème Near, l'USN est un stablecoin algorithmique fondé par une organisation autonome décentralisée (DAO) indépendante appelée Decentral Bank. Même si l'USN n'a pas la même conception que l'UST, il s'était néanmoins retrouvé dans une situation compliqué, avec un trou dans les caisses d'environ 40 millions de dollars à la suite d'un FUD compréhensible sur les stablecoins algorithmiques en plus de conditions de marché extrêmes.

En raison de ces problèmes, la Near Foundation a demandé (pour ne pas dire ordonné) de mettre fin au projet USN de manière contrôlée et responsable, de manière à garantir la protection des détenteurs d'USN. Un fonds de protection, d'une valeur de $40 millions, est conçu afin de renflouer les investisseurs en cas d'effondrement du stablecoin USN.

La Fondation NEAR réserve $40 millions pour soutenir les holders d'USN

Near USN fonds

En réponse au récent problème de réserves servant à backer le stablecoin USN, la Fondation NEAR a annoncé un fonds de protection de 40 millions de dollars pour les détenteurs du stablecoin. Elle déclare : “afin de protéger les utilisateurs et de faciliter la liquidation ordonnée de l'USN par DCB, la Near Foundation a choisi de mettre de côté 40 millions de dollars en fiat à mettre à disposition via une subvention pour la création d'un programme de protection de l'USN“. Ces mesures sont prises pour assurer la stabilité et la fiabilité de l'USN en empêchant un effondrement similaire à celui de l'UST de Terra.

Le fonds couvrira toutes les pertes potentielles associées à la sous-collatéralisation du stablecoin USN, rassurant les utilisateurs et renforçant davantage la confiance dans le stablecoin jusqu'à son arrêt. Selon un tweet de DCB, le risque de sous-collatéralisation anticipé s'est matérialisé au premier semestre 2022. Cela a entraîné un déficit de collatéralisation initial de 10 millions de dollars, qui s'est depuis transformé en un déficit de plusieurs dizaines de millions de dollars. Selon la fondation, DCB a également confirmé qu'il y avait eu certains doubles mints d'USN, ce qui a accentué la sous-collatéralisation.

La Near Foundation demande l'arrêt du projet USN

La Near Foundation a également publié des recommandations pour un arrêt progressif du projet USN, y compris la migration des utilisateurs vers des stablecoins alternatifs en même temps qu'une vente d'actifs collatéraux afin de couvrir les pertes potentielles. Elle a réagi rapidement pour éviter la panique et l'effondrement de son propre jeton natif USN alors que les utilisateurs craignaient un Terra LUNA 2.0. La Fondation a également constaté que les mécanismes algorithmiques échouaient «dans des conditions de marché extrêmes», ce qui entraînait un déficit de collatéralisation.

Étonnement, le jeton natif NEAR est resté relativement stable et son prix est d'ailleurs même en hausse de quelques %. La réponse rapide de la fondation et l'accent mis sur la confiance, la transparence et la stabilité semblent avoir rassuré les investisseurs.

Articles qui pourraient vous intéresser
SEC CZ Binance
Lire plus

MiCA : Binance se prépare à délister tous les stablecoins ?

La loi de l'UE sur les marchés des actifs cryptographiques doit entrer en vigueur l'année prochaine, créant des ambiguïtés réglementaires pour les stablecoins, Binance mettant en garde contre d'éventuelles suppressions massives.