Jack Dorsey dévoile le réseau social du futur : AT Protocol

Jack, l’ancien CEO de Twitter, vient de communiquer la sortie d’un réseau dédié au développement des réseaux sociaux : The AT Protocol.
Jack AT Protocol
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 20.09.2023 14:13

Les réseaux sociaux de demain représentent un enjeu majeur du développement du web3. Alors que AAVE a fait une entrée fracassante dans ce marché en développant son média social décentralisé Lens Protocole, Jack Dorsey vient de communiquer un projet de réseau social décentralisé : AT Protocol.

Jack Dorsey est une personnalité connue de la communauté des crypto monnaies puisqu’il est à la fois le fondateur et ancien CEO de Twitter, mais également un fervent défenseur du Bitcoin depuis de nombreuses années. D’ailleurs, lorsqu’il a quitté son poste au sein de l’entreprise à l’oiseau bleu, ce dernier avait mis en avant sa volonté de travailler sur des projets intrinsèquement liés au web3.

En 2019, alors qu’il était encore en poste au sein de Twitter, Jack s’était fendu d’un thread en expliquant la volonté de Twitter de développer une nouvelle norme propre aux réseaux sociaux décentralisés qui serait open source et décentralisée. Pour ce faire, l’entreprise avait désigné une petite équipe de 5 personnes ayant pour objectif de concrétiser cette idée.

Dès lors, l’annonce du projet « The AT Protocol » n’est pas une surprise puisqu’elle résulte de cette initiative, mais ce protocole pourrait bel et bien représenter un concurrent sérieux à l’ensemble des réseaux sociaux traditionnels.

En savoir plus sur : Les NFTs ne seront pas écartés de la stratégie France 2030

The AT Protocol : le projet de réseau social décentralisé de Jack Dorsey

En réalité, Jack est évidemment la vitrine d’un projet porté par une équipe entière de personnes dédiées à la construction d’un nouveau mode de réseau social plus à même de répondre aux enjeux du web3. Pour autant, ce dernier n’est plus affilié au projet même s’il continue de suivre attentivement son évolution.

Le nom de la société derrière The AT Protocol ? Bluesky. Ce terme n’est pas choisi au hasard puisqu’il est utilisé pour évoquer la liberté récupérée par les utilisateurs grâce à l’utilisation du protocole développé par l’entreprise.

En mai dernier, Bluesky avait déjà mis en ligne la première version de son protocole : ADX. Néanmoins, il s’agissait seulement d’une expérimentation. Désormais, « The Authentificated Transport Protocol » (AT Protocol) est une version plus robuste et complète d’ADX.

Le but de ce projet est de créer une toute nouvelle base pour le développement de réseaux sociaux qui intègre les idéaux chers à la blockchain et aux technologies décentralisées. Ainsi, The AT Protocol aura pour rôle de fournir un réseau décentralisé entièrement indépendant d’un quelconque pouvoir extérieur (entreprise, gouvernement) et permettant à des applications sociales de s’intégrer à son réseau.

The AT Protocol

Les principes de The AT Protocol

The AT Protocol respecte plusieurs principes clés pour permettre aux futurs utilisateurs et développeurs d’applications d’avoir l’assurance de se rendre sur un réseau performant, rapide et respectant leurs convictions.

D’abord, les récentes élections politiques ont mis en exergue la dangerosité de la bulle informationnelle créée par l’utilisation intensive des algorithmes. The AT Protocol entend remédier à ce problème en développant « un mode d’algorithme ouvert permettant aux utilisateurs de reprendre le contrôle sur leur expérience ».

De plus, la portabilité des comptes des utilisateurs semble être une priorité, puisque l’architecture de The AT Protocol permettra aux utilisateurs de transférer leur compte d’un réseau à un autre sans perte de données ni contrôle d’une entité extérieure.

Enfin, grâce à un outil appelé « Lexicon », Bluesky entend faciliter la connectivité entre les différentes applications construites sur The AT Protocol afin de favoriser l’interopérabilité entre les réseaux sociaux. L’équipe de Bluesky explique que « le monde a besoin d’un marché diversifié de services connectés pour assurer une concurrence saine ».

Bluesky app : le moteur de recherche de The AT Protocol ?

Comme le dit le communiqué de l’entreprise, « Internet ne serait pas un endroit si attrayant si aucun moteur de recherche n’avait été créé pour l’utiliser ». De fait, pour s’assurer que The AT Protocol puisse devenir un réseau populaire et massivement utilisé, la société construit actuellement une application éponyme « Bluesky App ».

Il s’agira d’un portail permettant de rejoindre les réseaux sociaux et applications développés à partir du protocole et servira de porte d’entrée dans ce nouveau monde. Pour l’heure, il est seulement possible d’intégrer la waitlist puisque cette application n’est pas encore disponible.

Articles qui pourraient vous intéresser