Régulation : CZ défavorable à une séparation des carnets d’ordre

Dans un thread publié sur Twitter, CZ exprime son opinion sur la séparation des carnets d’ordre voulu par certains gouvernements.
CZ carnets d'ordre
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 08.08.2022 21:29

Ces derniers temps, certains gouvernements souhaitent séparer les carnets de commandes (orderbook) sur les exchanges. Le patron de Binance, CZ, s’est exprimé à ce sujet pour expliquer son désaccord sur la séparation des carnets d’ordre sur les plateformes d’échanges de crypto monnaies.

L’implication de Binance dans ce sujet n’est pas étonnante puisque l’entreprise s’est récemment rapprochée des régulateurs de divers pays – notamment européen – afin de pousser à l’évolution du cadre légal du marché des crypto monnaies.

En savoir plus sur : La marque de luxe Tiffany & Co lance une collection NFT

CZ souhaite garder un carnet d’ordre unique sur les plateformes

Selon l’emblématique créateur de Binance, la séparation des carnets d’ordres aurait un effet négatif pour les consommateurs. En effet, il considère que la liquidité issue d’un carnet d’ordre unique est un mécanisme de protection des consommateurs très efficient. 

CZ explique que la forte liquidité issue de ce système protège les utilisateurs modestes contre la manipulation du marché par les baleines, mais également contre la volatilité et les risques de liquidation

Orderbook CZ

CZ rajoute qu’une telle décision aurait pour effet de favoriser le développement de l’arbitrage et du swing trading. Ainsi, la séparation des carnets d’ordres se conclurait inévitablement par une augmentation des coûts pour les utilisateurs finaux. 

Articles qui pourraient vous intéresser