Crypto : Le Brésil se prépare à l’adoption d’une monnaie numérique de banque centrale

La Banque centrale du Brésil annonce qu’elle réalisera au cours de l’année 2022 un projet pilote pour sa future monnaie numérique (CBDC), le real numérique.
flag bresil crypto cbdc banque
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 18.04.2022 21:56

En parallèle de l'écosystème crypto, les institutions financières classiques réagissent avec l'élaboration d'une monnaie numérique de banque centrale (CBDC). C'est au tour aujourd'hui de la Banque Centrale du Brésil qui envisage de réaliser un projet pilote pour sa future monnaie numérique de banque centrale, le real numérique. D'un côté, cette initiative permettra aux particuliers et aux entreprises de bénéficier d'une option de paiement numérique sécurisée. De l'autre, et avant même leur mise en œuvre, la création d'une monnaie numérique de banque centrale est vivement critiquée, notamment pour le risque qu'elles font peser sur les données personnelles des utilisateurs puisque toutes les transactions seront accessibles par un organe intermédiaire, centralisé (une banque centrale).

Quoiqu'il en soit, les projets de création de monnaies numériques de banque centrale (CBDC) fleurissent aux quatre coins du monde. Dernièrement, l'Union européenne a lancé son propre projet d'euro numérique. Encore en phase consultative, l'Union européenne recueille depuis le 5 avril 2022 les commentaires du public.

Cette consultation publique complète celle de la Banque centrale européenne (BCE) dans le but de récolter des informations sur les incidences attendues sur les principaux secteurs, les utilisateurs, les chambres de commerce et les autres parties prenantes du commerce international, selon les données disponibles sur le site internet de la Commission européenne. Les résultats de la première consultation mettent en avant le fait que l'euro numérique (comme les autres CBDC) pourrait contribuer à une baisse des taux d'intérêt, en plus d'accélérer les processus de transaction et de réduire l'utilisation des espèces.

En dehors de l'Union européenne, certains États américains ou encore la Malaisie envisagent – ou ont déjà – d'évaluer le potentiel de la CBDC.

Une future monnaie numérique pour le Brésil ?

president banque centrale bresil
Roberto Campos Neto, Président de la Banque centrale du Brésil

Le Brésil ne déroge donc pas à la règle et s'aligne sur ses voisins pour ne pas prendre de retard. Dans cette course à la création d'une monnaie numérique, la Banque centrale du Brésil (BCB) a décidé de faire avancer le projet de “real numérique“. Le real brésilien est la monnaie officielle du Brésil depuis 1994.

Le nouveau Président de la Banque centrale du Brésil, Roberto Campos Neto, s'est exprimé à ce sujet et a considéré qu'il s'agissait d'une “façon de créer une numérisation de la monnaie sans créer une rupture dans les bilans des banques. Ce projet devrait faire l'objet d'une sorte de pilote au cours du second semestre de l'année”.

This is a way to create currency digitization without creating a break in bank balance sheets. This project should have some kind of pilot in the second half of the year.

Roberto Campos Neto, Président de la Banque centrale du Brésil

Il a également révélé des détails sur la future monnaie numérique du Brésil qui devrait être mise en oeuvre au cours de l'année 2022 (si les résultats des tests s'avèrent concluants). En effet, il explique qu'elle sera “liée au système de transfert des réserves” et qu'il s'agira d'une sorte de système de paiement basé sur les billets de banque du pays.

De plus, le Brésil a sélectionné en mars 2022 neuf institutions (sur 47 propositions) qui auront en charge la production de projets destinés à présenter le real numérique aux particuliers mais surtout aux professionnels. La banque centrale du Brésil travaille sur ce projet en collaboration avec des sociétés réputées, dont Visa.

Dans le même temps, les Brésiliens adoptent une législation favorable aux cryptos.

Articles qui pourraient vous intéresser
SEC CZ Binance
Lire plus

MiCA : Binance se prépare à délister tous les stablecoins ?

La loi de l'UE sur les marchés des actifs cryptographiques doit entrer en vigueur l'année prochaine, créant des ambiguïtés réglementaires pour les stablecoins, Binance mettant en garde contre d'éventuelles suppressions massives.