NFT : Tencent abandonne son projet de marketplace Huanhe

Le géant de la technologie Tencent vient tout juste d’annoncer la suspension de la vente de NFT sur sa plateforme Huanhe.
tencent huanhe nft

Dernière modification effectuée le 22.08.2022 18:47

Les régulateurs chinois ne semblent pas encore prêts à accueillir à bras ouverts le commerce de NFT sur leur territoire. Ce mardi, la société chinoise Tencent Holdings Limited a annoncé suspendre la vente de tokens non fongibles (NFT) sur sa plateforme Huanhe.

Selon le rapport de Reuters, qui ont été les premiers à relayer la nouvelle, le géant de la technologie Tencent arrêtera de publier de nouveau NFT sur sa plateforme Huanhe. Toutefois, les utilisateurs qui détiennent des NFT seront toujours en mesure de les préserver, les afficher ou encore d’effectuer une demande de remboursement dans le cas où ils souhaiteraient s’en débarrasser.

Lancée en août 2021, Huanhe est très rapidement devenue l’une des plus grandes plateformes NFT en Chine. Dès lors qu’une collection était mise en vente, elle finissait sold out en quelques secondes seulement. Rien qu’en juillet, la plateforme a publié plus de 150 000 objets de collection numériques, selon le fournisseur de données Tanhert.

nft tencent chine

La société basée à Shenzhen, en Chine, a justifié sa récente décision en expliquant vouloir se concentrer sur “sa stratégie principale”. Cependant, il n’a pas été indiqué que la plateforme Huanhe fermerait ses portes, mais que des “ajustements concernant son activité” entreront en vigueur.

La société Tencent dans le viseur des régulateurs chinois

En octobre dernier, les sociétés Tencent et Ant Group s’étaient déjà vues dans l’obligation de supprimer toutes leurs références avec les NFT, après la mise en garde des entités étatiques proches du gouvernement chinois. Pour pallier ce problème, les entreprises ont donc remplacé toutes les expressions “NFT” ou “tokens non fongibles” par “objets de collections numériques“.

Plus récemment, plusieurs géants chinois de la technologie ont signé un “pacte de régulation” visant à mettre fin aux ventes de NFT sur le marché secondaire, ainsi que pour “autoréguler leurs activités sur le marché”.

Pour le moment, aucune règle concrète concernant le commerce de NFT n’a été instaurée par les régulateurs chinois. Néanmoins, il est connu que la Chine et les marchés spéculatifs ne font pas bon ménage. L’année dernière, le gouvernement a d’ailleurs rendu illégal le trading de crypto monnaies. Dans le cas où le commerce de NFT se voit un jour régulé en Chine, cela se fera très certainement sous de nombreuses conditions.

0
0
0
Share 0
Tweet 0
Share 0
Share
Tweet
Share
Share
Share
Share
Articles qui pourraient vous intéresser