Découvrez l'univers crypto en profondeur

Régulation : Elon Musk sous une enquête de la SEC sur l’affaire Twitter

Les autorités fédérales de la SEC enquêtent sur la divulgation tardive par Elon Musk, le mois dernier, de sa participation importante dans Twitter Inc.
elon musk sec

En mars 2022, Elon Musk commençait à accumuler des parts de la société Twitter, jusqu’à atteindre 9,2% des actions du réseau social. Le milliardaire révélait sa position le 4 avril, environ 10 jours après la date légale, ce qui lui vaudrait aujourd’hui une enquête de la part de la Securities and Exchange Commission (SEC) du gouvernement américain.

En effet, il était censé déposer auprès de la SEC un formulaire public que les investisseurs doivent remplir lorsqu’ils acquièrent plus de 5 % des actions d’une société. En dépassant ce montant le 14 mars, Musk aurait donc dû déposer le formulaire Schedule 13D avant le 24 mars.

sec elon musk

En retardant sa déclaration publique, Elon Musk aurait eu le temps d’accumuler plus d’actions de la société sans alerter le marché. En apprenant ce mouvement, les investisseurs auraient pu émettre des suppositions quant à la volonté de Musk de procéder à un rachat total de la société. 

D’après l’analyste Daniel Taylor, professeur de comptabilité à l’Université de Pennsylvanie, ce retard aurait permis à Elon Musk d’économiser plus de 143 millions de dollars sur ses achats d’actions. 

Une enquête de la SEC sur les agissements d’Elon Musk ne signifie pas obligatoirement que des sanctions seront mises en place, et l’acquisition de Twitter pourrait très bien se confirmer malgré cela. 

Pourtant, malgré l’implication de nombreux investisseurs privés comme Binance ou a16z, certains acteurs du marché commencent déjà à anticiper un échec du rachat de Twitter par Musk. 

D’après Reuters, la probabilité implicite que l’opération soit conclue au prix annoncé est tombée à moins de 50% lorsque l’action de Twitter a atteint le prix de 46,75 dollars.

Articles qui pourraient vous intéresser
Total
0
Share