Elon Musk se lance dans l’IA et dévoile X.AI

Elon Musk vient de dévoiler les contours de sa nouvelle société spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA).
Elon Musk IA
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 09.10.2023 14:25

Depuis plusieurs mois, l’Intelligence artificielle prend une place considérable dans la société. Objet de nombreux fantasmes, l’IA est régulièrement jugée comme révolutionnaire. Dès lors, pour ne pas manquer un virage inévitable, Elon Musk a lancé sa propre entreprise « X.AI » spécialisée dans le développement de l’intelligence artificielle.

En réalité, le milliardaire n’en est pas à son coup d’essai. En effet, la société OpenAI, désormais mondialement connue pour le lancement de ChatGPT, a été fondée en 2015 par Sam Altman et Elon Musk. Néanmoins, des désaccords sur la structure de la société ont abouti sur le départ d’Elon Musk de la société en 2018.

Depuis la fin de l’année 2022, Elon Musk fait régulièrement part de sa perplexité face au développement du modèle d’intelligence artificielle de ChatGPT. Il considère notamment que les biais algorithmiques « woke » présents en son sein sont des dangers qu’OpenAI ne prend assez au sérieux.

Dès lors, c’est sans grande surprise qu’Elon Musk, CEO notamment de SpaceX, Neuralink ou encore Tesla, souhaite apporter sa pierre à l’édifice en matière d’intelligence artificielle en présentant sa start-up : X.AI.

En savoir plus sur : La DAO Arbitrum refuse le retour des tokens ARB

Elon Musk dévoile sa société spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) : X.AI

Créée le 9 mars dernier, X.AI sera basée au Nevada aux Etats-Unis. Conçue avec l’objectif de concurrencer OpenAI, la société pourra bénéficier de l’expertise de plusieurs personnes spécialement choisies par Elon Musk.

Selon un document officiel, le CEO de l’entreprise sera Elon Musk tandis que Jared Birchall, un ancien de chez Morgan Stanley, aura un rôle important dans la gestion de l’entreprise. De plus, en parallèle de ces deux dirigeants, la société pourra compter sur des spécialistes de l’IA.

Ainsi, selon des sources anonymes cette fois-ci, l’entreprise aurait recruté Igor Babuschkin et Manuel Kroiss. Ces derniers sont des anciens salariés de DeepMind, la branche IA d’Alphabet, maison mère de Google.

Ensuite, pour développer convenablement son propre modèle d’intelligence artificielle, Elon Musk s’est procuré 10,000 cartes graphiques haut de gamme de la société experte du domaine Nvidia. Cette dépense était indispensable en raison des calculs importants inhérents à l’entrainement d’un algorithme de deep learning.

Enfin, selon le Financial Times, Elon Musk aurait d’ores et déjà pris contact avec plusieurs investisseurs de SpaceX et Tesla pour les convaincre d’investir sur X.AI. Selon une personne proche du dossier, mais ayant souhaité garder l’anonymat, « un certain nombre de personnes investissent dans ce projet et sont très enthousiastes à son sujet ».

IA Elon Musk

L’ambiguïté d’Elon Musk avec l’intelligence artificielle (IA)

Rapidement après cette annonce, de nombreuses personnes se sont étonnées de voir Elon Musk participer au développement de l’intelligence artificielle. En effet, à l’inverse de Bill Gates qui loue le côté révolutionnaire du secteur, Elon Musk y voit un danger grandissant.

D’ailleurs, le CEO de Twitter n’avait pas hésité à cosigner une lettre ouverte mettant en garde l’humanité contre le danger de l’intelligence artificielle. Selon les signataires de cette dernière, « les systèmes d’IA dotés d’une intelligence capables de concurrencer celle de l’homme posent de graves risques pour la société et l’humanité ».

En tout état de cause, Elon Musk ne souhaite pas rester en dehors de ce marché florissant. Bien qu’il y ait des doutes sur la manière avec laquelle son IA sera développée, en raison du caractère très clivant du personnage, l’implication de ce dernier dans le secteur semble malgré tout être une bonne nouvelle.

En effet, le développement de l’intelligence artificielle se corrèle inévitablement avec une réflexion pointue sur l’éthique des algorithmes. Dès lors, alors qu’Elon Musk s’est ouvertement montré prudent quant au recours à l’IA, sa présence dans le secteur pourrait permettre d’apporter une nouvelle manière d’appréhender l’IA dans le futur.  

Articles qui pourraient vous intéresser