USDC : Circle se prépare à un éventuel défaut de la dette américaine

Circle, l’émetteur du stablecoin USDC, prend des mesures pour atténuer les retombées potentielles d’un éventuel défaut de la dette américaine.
circle us treasurys
Possédez ce bout d'histoire
Profitez de nombreux avantages en collectionnant nos actualités

Dernière modification effectuée le 27.06.2023 19:51

Dans un environnement où plane l'ombre d'un éventuel défaut de la dette américaine, le PDG de Circle, Jeremy Allaire, prend des mesures proactives pour assurer la stabilité financière de son entreprise. Dans une interview accordée à Politico, Allaire a révélé que Circle, la société responsable de l'émission du stablecoin USDC, a cessé de détenir des bons du Trésor américain qui arrivent à échéance après le début du mois de juin. Cette décision est une manoeuvre stratégique pour éviter de subir une exposition à travers une éventuelle faille dans la capacité du gouvernement américain à honorer ses dettes.

En tant qu'émetteur du stablecoin USDC, Circle gère une capitalisation boursière significative de 30,1 milliards de dollars. Dans le cadre de leur stratégie de gestion des risques, l'entreprise a veillé à ce qu'aucun des bons du Trésor du Fonds de Réserve de Circle n'arrive à échéance après le 31 mai, selon BlackRock. Cette stratégie, qui est en cours depuis plusieurs mois, vise à fournir une protection supplémentaire à la réserve d'USDC, surtout en cas de défaut de la dette américaine.

FED banques

Plafond de la dette américaine : Une bombe à retardement ?

D'après Jeremy Allaire, le potentiel d'un défaut de la dette américaine n'est pas un scénario farfelu. Le pays risque de faire défaut sur la dette nationale si les Républicains et les Démocrates ne parviennent pas à conclure un accord pour relever le plafond de la dette. La secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a averti que l'échec de la hausse du plafond de la dette pourrait déclencher une “catastrophe économique“. Si les États-Unis venaient à faire défaut, cela perturberait les fonctions essentielles du gouvernement fédéral, y compris les prêts, et pourrait potentiellement interrompre les paiements.

Articles qui pourraient vous intéresser