Teleport Network : Qu’est-ce que c’est, comment ça fonctionne et comment en acheter ?

Teleport network

Tout le contenu Coin Academy pour Teleport Network

Disclaimer avant introduction

Le projet Teleport Network est extrêmement jeune. Aucune information ne semble disponible sur l'équipe du projet, que ce soit sur le Whitepaper ou les réseaux sociaux. Cet article a pour objectif de vous présenter un nouveau projet focalisé sur l'intéropérabilité multichain comme nous avions pu le faire pour Axelar et LayerZero.

Faites preuves de vigilance et n'installer aucune application de Teleport Network tant que vous n'avez pas plus d'informations vous permettant de vous assurer que le projet est honnête.

Introduction

Depuis l’explosion du réseau Ethereum, beaucoup de réseaux de première couche (Layer 1) ont vu le jour tels que Solana, Avalanche, Fantom et bien d’autres.

Ces nouveaux réseaux ont apporté des innovations et avantages concurrentiels concernant différents cas d’utilisation tels que les jetons non fongibles (NFT), la finance décentralisée et bien d’autres.

Cependant, malgré la dynamique développée au sein de ces écosystèmes, l’interopérabilité entre ceux-ci est devenue l’obstacle majeur à leur adoption du grand public.

Pour le bon développement à grande échelle des écosystèmes, il est vital que ceux-ci puissent être interopérables afin de permettre aux développeurs de construire leur application sur la plateforme la plus adaptée tout en étant connecté aux autres réseaux blockchains.

C’est la mission que s’est donné le projet Teleport Network, en fournissant une infrastructure et un cadre pour la communication inter-chaînes.

Teleport Network, qu'est-ce que c'est ?

Avec l’explosion de la TVL (Total Value Locked) dans les ponts qui relient les différents écosystèmes de première couche, l’interopérabilité des layer 1 va devenir une nécessité absolue.

Teleport Netwok est un projet visant à permettre cette interopérabilité générale des réseaux de première couche grâce à des outils simples et abordables pour les développeurs.

La vision du projet est de permettre aux développeurs de construire facilement des applications pouvant accéder aux liquidités globales du secteur, mais aussi pouvant communiquer avec l’ensemble de l’écosystème blockchain.

Teleport Network part du constat que les ponts inter-chaîne mis en place aujourd’hui présentent de gros compromis quant à leur sécurité, leur fiabilité, ou encore par rapport à l’atomicité des transactions en leur sein.

C’est pourquoi l’équipe a travaillé sur un protocole permettant une communication inter-chaîne efficace et transparente.

La conception en elle-même de Teleport Network repose sur 5 grands principes :

  • Une intégration cross-chain efficace : Ceci permet aux développeurs d’applications de communiquer facilement avec d’autres chaînes en fournissant un effort minimal et aussi permettre la prise en charge d’un grand nombre de langages de programmation. Également, les coûts de traitement et de stockage pour la synchronisation inter-chaînes, l'acheminement et la vérification des lots de données doivent être réduits au minimum
  • Une large interopérabilité : Afin de prendre en charge un plus large éventail de biens et d'applications, le réseau doit pouvoir interopérer avec des chaînes aux propriétés variées
  • Polyvalence : Dans une idée similaire, la prise en charge d'un grand nombre d'applications exige que le réseau s’adapte à de nombreuses fonctions et activités différentes
  • Gouvernance et évolutivité : Le protocole doit pouvoir prendre en charge la gouvernance cross-chain, y compris les mises à niveau des contrats intelligents. Le protocole doit donc être au courant des dernières mises à jour effectuées par les blockchains avec lesquelles il communique afin de minimiser au maximum les efforts nécessaires pour les prendre en charge
  • Sécurité et fiabilité : Le réseau devra être conçu en tenant compte d’une sécurité et fiabilité maximum en tant que protocole d'interopérabilité cross-chain basé sur la cryptographie

Ainsi, le projet s’est construit autour de ces préceptes en visant à tous les respecter pour offrir un protocole et des solutions répondant aux problématiques actuelles.

L’architecture du réseau se décompose en deux couches bien distinctes, à savoir, la couche infrastructure et la couche application.

La couche infrastructure suit un modèle de blockchain de preuve d'enjeu délégué (DPoS) similaire à celui de Cosmos Hub. En outre, elle déploie le protocole cross-chain XIBC et des SDK.

La seconde couche est la couche application où les développeurs viennent déployer directement leurs applications cross-chain.

Nous reviendrons sur ces éléments dans la partie technique de cet article afin de bien comprendre comment ils fonctionnent.

Architecture Teleport Network

Voici une liste non exhaustive des types d’applications pouvant être déployés :

  • Pont cross-chain permettant aux utilisateurs de transférer des actifs d'une chaîne à une autre
  • Échangeurs décentralisés (DEX) cross-chain où les utilisateurs peuvent échanger des jetons et fournir des liquidités à une autre chaîne en une seule transaction
  • Protocole de prêt (lending) inter-chaînes permettant aux utilisateurs de déposer des jetons sur une chaîne pour emprunter des jetons à une autre chaîne
  • Marketplace de NFT cross-chain permettant d’acheter des NFTs sur une chaîne avec les jetons d’une autre chaîne

L'aspect technique derrière Teleport Network

Comme brièvement évoqué plus haut, Teleport Network se compose de plusieurs éléments garantissant son bon fonctionnement, à savoir : une blockchain décentralisée nommée TeleportChain, un protocole cross-chain appelé XIBC et de SDK (kits de développements) permettant l’intégration de dApps cross-chain.

Teleport Chain

Teleport Chain est une blockchain évolutive à haut débit, utilisant le mécanisme de consensus Preuve d’enjeu déléguée (DPoS ou Delegated Proof of Stake) entièrement compatible avec Ethereum.

La blockchain de Teleport est construite à l’aide du SDK Ethermint, une librairie intéropérable d'Ethereum et le Cosmos SDK qui lui-même fonctionne au-dessus du moteur de consensus Tendermint Core.

La Teleport Chain est basée sur le Ethermint SDK, une bibliothèque Ethereum évolutive et interopérable, elle même construite sur le Cosmos SDK, qui fonctionne au-dessus du moteur de consensus Tendermint Core. Vous l'aurez compris Teleport Network est un fork de nombreux composants de l'écosystème Cosmos Network.

Initialement, la configuration de la Teleport Chain comprend 11 validateurs, un temps de bloc moyen de 3s et un débit de 300 TPS (Transactions Par Seconde). Cependant, et théoriquement, l'ensemble des validateurs peut être étendu à 100 et le nombre de transactions par seconde peut atteindre 1000+.

L’une des spécificités de cette Teleport Chain est qu’elle permettrait d’exécuter des applications compatibles avec l'Ethereum Vritual Machine (EVM). Ainsi, elle permet aux développeurs d'avoir toutes les caractéristiques souhaitées d'Ethereum, tout en bénéficiant des performances de l'implémentation PoS de Tendermint.

Bien entendu, étant donné que la chaîne a été construite avec le Cosmos SDK, elle peut alors communiquer et échanger de la valeur avec le reste des chaînes de l’écosystème Cosmos par le biais du protocole IBC (Inter Blockchain Communication).

Ainsi, étant donné ses caractéristiques, la Teleport Chain peut être qualifiée de relay chain (puisqu’elle peut être intégrée des solutions de type Layer 2 pour Ethereum) mais également de hub multi-chain.

Comme à notre habitude, nous pensons qu’une image vaut 1 000 mots.

Teleport Network Teleport Chain

Vous l’aurez compris, la blockchain de Teleport repose sur le Cosmos SDK et sur la finalité du consensus BFT de Tendermint Core.

Rappelons que Tendermint Core (le moteur de consensus) garantit que les mêmes transactions sont enregistrées sur chaque machine dans le même ordre.

Pour conclure sur la chaîne de Teleport, il est bon de relever que certains éléments de sa structure lui permettent cette compatibilité EVM en prenant en charge toutes les transitions d’états EVM tout en conservant une expérience de développement identique à Ethereum.

Ce module EVM intégré à Teleport peut être utilisé séparément tel un module autonome. Ceci implique qu’il peut être ajouté à n’importe quelle chaîne Cosmos pour bénéficier de la prise en charge des contrats intelligents ainsi qu’un mécanisme de consensus à preuve d’enjeu (Proof of Stake).

Le protocole XIBC, une amélioration d'IBC ?

Évoquée plus haut dans cet article, l’interopérabilité se trouve au cœur de Teleport Network et est rendue possible grâce à un protocole nommé XIBC.

XIBC, protocole développé à l’aide du Cosmos SDK, peut être considéré comme une extension du protocole IBC utilisé par les blockchains de l'écosystème Cosmos Network.

XIBC est utilisé pour la mise en œuvre de l’interopérabilité du réseau Teleport via son pont et se décompose en quatre modules étant respectivement le client, packet, routage et application de base (nous reviendrons dessus un peu plus bas).

  • Client : Stocke la racine de confiance et vérifie la preuve d'engagement des paquets
  • Packet : Le module packet est le point d'entrée pour l'envoi et la réception de paquets inter-chaînes. Il les stocke également
  • Routage : Achemine chaque sous-paquet vers chaque application de base afin qu'elle exécute sa propre logique
  • Applications de base : Il s’agit là de la pierre angulaire du développement d'applications basées sur le protocole XIBC. Le module contient le transfert de jetons, l'appel de contrats à distance et l'appel de contrats multiples qui peuvent être directement adoptés pour les transactions inter-chaînes ou le développement de dApps inter-chaînes

Concrètement, ce protocole permet de communiquer des données entre des machines à données arbitraires.

Il peut être entre autres utilisé pour la construction d’applications inter-chaînes, mais également pour le transfert de jeton fongible et non fongible et les invocations de contrat.

Dans les faits, le protocole permet à deux chaînes de communiquer entre elles via une troisième chaîne relais de confiance (par exemple la chaîne Teleport). Il intègre également des vérifications d’états composables comme la signature à seuil multipartite (sécurisation des clés) et les preuves ZK (preuves a connaissance nulle).

En outre, le protocole XIBC est compatible avec la machine virtuelle Ethereum (EVM), ce qui signifie que les développeurs Ethereum peuvent facilement porter leurs contrats intelligents et leurs dApps sur Teleport et utiliser les schémas de signature, le langage Solidity et les API d'Ethereum comme à leur habitude.

L’XIBC étant une version améliorée de l’IBC, voici certaines des améliorations ayant été apportées :

  • Les chaînes sources et destinations doivent uniquement être connectées à la chaîne relais
  • Agrégation d'actifs entre différentes chaînes
  • Meilleur support pour les chaînes de consensus non BFT, par exemple Bitcoin
  • Interopérabilité inter-chaînes pour les smart contracts

Si vous souhaitez creuser davantage sur le protocole XIBC, nous vous recommandons de vous diriger vers la documentation officielle du protocole.

À noter que les premières blockchains prises en charge par le protocole XIBC seront la blockchain Bitcoin, Ethereum, les blockchains de l'écosystème Cosmos basées sur Tendermint, Avalanche, Solana, Polygon, BNB Chain et le layer 2 Arbitrum.

Des membres du projets totalement anonymes ?

Pour le moment, il est difficile de trouver des informations sur les créateurs du projet. En effet, aucun nom n'est présent sur leur Whitepaper. Lorsque l'on se rend sur le github du projet, nous pouvons apercevoir 3 contributeurs : KaelTop, Kukoomomo & Zer0ne001.

Chacun d'entre eux a créé son profil Github en décembre 2021, de nombreuses contributions ont été réalisées lors du premier semestre 2022. Comme indiqué lors de l'introduction à cet article, il est important de faire preuve de vigilance vis à vis de ce projet.

zeroone github

Conclusion

Il est aisé d’entrevoir un avenir interopérable pour les réseaux blockchain de demain, leur offrant l’accès à une démocratisation d’ordre mondial.

Cependant, il est moins facile de construire les solutions qui leur permettront d’y parvenir.

Teleport Network semble être une solution viable sur le long terme pour répondre à ce genre de problématique, c’est pourquoi il peut être astucieux de surveiller l’évolution du projet d’un œil le temps qu’il puisse faire ses preuves.

En effet, Teleport network pourrait être l’un des réseaux phare du prochain bullrun qui, on l’espère, ne se fera pas trop attendre. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce projet, vous pouvez également consulter leur Whitepaper.